ACCUEIL

ÉCOLE COLLÈGE

LYCÉE

ACTION ÉDUCATIVE

POLITIQUE NUMÉRIQUE

Gérer les risques : un exemple régional Chooz

niveau(x) éducatif(s)
Cycle 4 : Cycle des approfondissements (5e, 4e, 3e)
Cinquième

La centrale nucléaire de Chooz située à l'extrême nord du département des Ardennes est l'objet d'une étude de cas régionale dans le cadre du programme de géographie de 5e : Thème 3, prévenir les risques, s'adapetr au changement local, avec le sous-th!ème 2 : Prévenir les risques industriels et technologiques.

Cette proposition reprend la démarche globale  d'une proposition de l'académie de Strasbourg avec l'utilisation en Etude de cas, non pas de Fessenheim mais Chooz.
Elle peut être mise en oeuvre avec l'utilisation de tablettes pour le travail en ilôts sur les documents, ce qui permet des économies de papier, mais il est recommandé de mettre à la disposition des élèves quelques exemplaires papier.
La version "tout papier" est bien sûr possible, en imprimant 2 pages par feuille pour faire des économies.

chooz vue generale me

source de l'image : Images de Champagne et d'ailleurs

Elle a été testée avec succès en 2017 sur 5 classes de collège (Jean Monnet à Epernay et Claude Nicolas Ledoux à Dormans) par Maryse Pisano-Bolaers et Christine Galopeau de Almeida.

durée de l'étude de cas : 
1h pour le travail sur les documents
1 petite heure pour la préparation du débat et la réalisation effective de celui-ci.

Elle permet de travailler à la fois en géographie mais aussi en EMC avec un petit débat qui a enthousiasmé toutes les classes. 

Les documents régionaux élaborés :

le dossier documentaire pour les élèves

les cartes des différents participants au débat :

 le maire de Chooz
 les représentants d'EDF
 les habitants de Chooz travaillant à la centrale.
 les habitants de Chooz membre de l'association "Sortir du nucléaire"
 le représentant de l'ASN

Pour la préparation du débat les rôles ont été répartis entre 7 groupes qui, après avoir trouvé les arguments devaient choisir un des membres comme participant au débat. 
1 groupe pour le maire, un groupe pour le représentant de l'ASN : le contenu est difficile, donc choix de groupes plutôt "performants"
2 groupes chacun des autres "rôles".
Après expérimentation, il s'avère que lors du débat certains élèves ont tellement pris à coeur leur rôle qu'ils ne le jouaient plus et incarnaient leur personnage en se révélant de très bons acteurs, y compris des élèves en difficultés.

Le reste de la classe en observation, devait ensuite voter pour savoir quel point de vue les avait convaincus. 
Le professeur était le journaliste animateur, mais il serait plus judicieux pour un second débat sur un autre thème, de donner ce rôle à un élève.
De même qu'il faudrait avoir des journalistes "observateurs" prenant des notes .

  • Créé le
    mardi 9 mai 2017
  • Rédacteur
    Galopeau De Almeida Christine
  • Dernière mise à jour
    mardi 26 septembre 2017
  • Mot(s)-clé(s)

Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur, et de la Recherche

education.gouv.fr

Enseignement supérieur et recherche

enseignementsup-recherche.gouv.fr

Plan du portail pédagogique

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 Flux rss du portail Flux RSS des articles publics